La place Rouge n'etait pas vide

Publié le

Je me reveille vers 11h30, j'ai etonnamment bien dormi malgre le decalage horaire, l'arrivee tardive et les deboires de la lada samara sur la route. Il ne me reste que peu de temps avant la fermeture de la tombe de Lenine : la visite n'est autorisee que jusque 13h, c'est maintenant ou jamais !

Je quitte l'hotel un peu perdu et decouvre que je suis installe dans une zone au nord de Moscou, assez eloignee de tout : de toute facon ici vu la taille de la ville, tout est eloigne de tout ! Premieres errances et incomprehension : pas de bankomat ! Et pas un rouble en poche ! Je trouverai vite une solution avec un distributeur qui par chance marchera. Je trouve egalement la station de metro et reussis a me faire comprendre pour acheter un billet 10 voyages.

Je reviendrai sur le metro un peu plus tard mais ce fut une reelle et agreable surprise, bien que les voitures etaient bondees. Je garde les yeux rives sur ma carte : heureusement que je lis un peu de cyrillique (l'entrainement dans l'avion a paye) car cela aide a se reperer (les noms des stations sur les murs sont ecrits a la russe).

Je sors en plein centre ville avec un seul objectif : la Place Rouge ! Et c'est avec emotion que j'en franchis les portes et effectivement elle etait loin d'etre vide, Gum avait meme fait installer une patinoire pour les fetes, a cote d'un grand sapin de Noel. Cela ne m'a pas empeche de contempler la beaute de ce lieu mythique et de trouver un acces in extremis (12h45) a la tombe du pere du bolchevisme !

Le mausolee est au pied des murs du Kremlin, sur la place Rouge, et pour y acceder il faut passer un controle tres strict, pire que pour prendre l'avion ! J'avais mis mon appareil photo a la consigne mais avait encore dans mes poches plein d'affaires, dont mon GPS de geocaching, une lampe de poche, une paire de jumelles, etc... Le soldat m'a vu etaler l'ensemble et il etait abasourdi. Amuse, il me demande tout de meme avec un air inquiet si les jumelles font aussi appareil photo : eh non, je ne suis pas un espion en mision !

L'interieur du mausolee etait le moment fort du debut de ce voyage : la mise en scene du corps momifie, tres bien conserve, est reellement prenante, on a l'impression qu'il dort, dans un cercueil de verre translucide eclaire de rouge. Les soldats me font signe d'avancer et de ne pas m'attarder. Je quitte le mausolee, contemple les tombes des grands du Parti, au pied des murs.

La visite se continuera par un passage par la basilique Basile le Bienheureux, batie pour celebrer la victoire sur l'envahisseur tatar, puis par la micro cache attenante avant que je ne descende le long des murs pour trouver un moyen d'entrer dans le Kremlin.
Просмотреть увеличенную карту

Publié dans Na Zdrovie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jeremstar 20/12/2008 20:10

cool tes récits!!!ça doit vraiment être sympa!bisous

isa 18/12/2008 19:26

Bonjour,je suis tes aventures depuis la fin de ton périple en Australie...je suis impressionner de toutes tes aventures. Partir seule en Russie ou ailleurs, il faut le faire!!!merci de partager tout cela.

Expat_Girl 17/12/2008 21:27

Merci de nous faire vivre ton voyage, je n'étais jamais allée en Russie!