Le mystere de l´Elipsos

Publié le

 
Il y a des situations comme ca qui n´arretent pas de se reproduire. Tenez par exemple, les plus fideles d´entre vous se souviendront de mes efforts pour passer dans une classe superieure dans un train de nuit entre Jerantut et Kuala Lumpur (pour les autres vous pouvez vous rafraichir la memoire ici). Eh bien pas plus tard que ce soir, dans le train cela s´est reproduit. Bon ok cette fois j´etais un peu moins en tort, c´est le site de vente en ligne de la sncf qui m´a un peu floué. Je vous raconte toute l´histoire.

Direction l´Espagne pour 3 petits jours a Madrid afin de commencer a pratiquer mon espagnol fraichement acquis (j´ai commence les cours avec un bouquin au mois de janvier). Pour changer un peu je prends le train de nuit entre Paris Austerlitz et Madrid. Je reserve donc mon billet il y a un mois sur voyages-sncf.com et histoire de pas m´embeter je choisis une premiere classe, comme cela passait dans mon budget. En regardant a la va vite la tete du train Elipsos sur le site de la Renfe (la SNCF espagnole) je vois le truc plutot sympathique.

Quelle deconfiture en montant a bord ! La toute derniere voiture en queue de train, et ce sont...  des sieges inclinables ??!!! Si ca c´est la premiere classe il y a vraiment un probleme. En plus d´autres francais sont avec moi donc je dois pas etre le seul a etre tombe dans le PAC (les plus alertes auront reussi a dechiffrer cet acronyme pour les autres allez
ici). Je reste calme, part en exploration du train, voit les autres voitures qui sont des couchettes tout ce qu il y a de plus normal et agreable et arrive au wagon restaurant ou, faisons nous plaisir je prendrai le diner pour tester mon espagnol et commencer a deguster la cuisine iberique.

Rien a redire. Se manger une enorme cote de veau grillee en traversant le Pays de Loire sur fond de soleil couchant a grande vitesse, c´est une experience que je recommande (sauf si vous etes vegetarien, forcement). Requinque par ce diner et ayant reussi a peu pres a me faire comprendre par les serveurs, j´attaque la negociation en allant voir mon responsable de cabine pour lui expliquer ma situation. Si jái reussi a le faire une fois dans un pays a la langue inconnue, il n´y a pas de raison que je n´y arrive pas ici.

 Le type ne parle pas un mot de francais mais qu´a cela ne tienne. Mon espagnol encore un peu hesitant et mon accent approximatif reussiront tout de meme a passer. Deboursant la modique somme de 26 euros j´accede a une couchette dans un compartiment que je partagerai avec un negociant en vin argentin venu s´approvisionner en champagne.

A vaincre sans peril on triomphe sans gloire. Au reveil un ciel bleu et un soleil vif tapent sur la gare de Chamartin a Madrid !


Enfin pour vous amis voyageurs un petit conseil, si vous voulez prendre un train Elipsos pour faire le voyage entre Paris et Madrid, reservez le directement sur le site de la Renfe plutot que de passer par un intermediaire (oui cela implique de parler un peu espagnol...). Rien contre voyages-sncf.com qui est tres pratique et pertinent pour les voyages en France, mais il vaut mieux prendre la chose a la source pour eviter les mauvaises surprises.



Ver mapa más grande

Publié dans Viva España

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ExpatGirl 26/06/2009 12:33

merci Fabien pour ton compte-rendu toujours aussi agréable à lire!