De la foret des singes sacres a Toya Bungkah

Publié le par liam75005

 

La jungle de Monkey ForestLe petit shopping souvenir de petits objets d'art terminé (Ubud étant le meilleur endroit pour cela à Bali), je descends la rue où se trouve mon hôtel pour explorer le Sanctuaire des Singes. Je recommande vivement ce petit bout de jungle en plein Ubud peuplé de macaques (je ne parle pas uniquement des touristes) avec quelques magnifiques restes de temples dignes des films d'aventure. Une chose est sure : pour ces singes les heures d'ouverture de la réserve correspondent à l'ouverture du buffet à volonté ! Je n'ai pas fait exception à la règle pour m'amuser Me and the monkeyavec nos chers cousins.
Dans l'après-midi le 4x4 reprend la route et surtout de la hauteur pour aller vers les montagnes du centre de l'île dont le mont Gunung Batur. Sur la route le paysage me coupe le souffle et me force à m'arrêter. Les Tegallalang, les rizièresrizières de Tegallalang, encaissées dans la vallée, offrent une vue superbe depuis la route. Je reprends le volant et c'est une bonne demi-heure plus tard, quasiment arrivé à destination qu'une autre vue me stoppe : Penelokan, sur  le bord du cratère du gunung Batur. Une vue imprenable sur l'immense caldeira, sa vallée, son lac et les cratères actifs du volcan. J'hésite entre rester sur le sommet et descendre dans la vallée.
Comme j'ai prévu le lendemain de faire l'escalade du volcan, mieux vaut être directement au pied pour le départ du trek. Je descend dans ce paysage lunaire en direction du village de Toya Bungkah, sur les bords du lac volcanique, une région tellement reculée qu'elle en a été oubliée par le développement touristique. Une véritable station balnéaire fantôme, où les touristes sont si rares que je me fais littéralement attaquer par les locaux me suppliant de passer la nuit dans leur "homestay". J'opterai finalement pour le Puri Bening Hayato, un complexe complètement démesuré pour ce petit village, dont je serai surement le seul occupant pour la nuit.

Vue depuis Penelokan


Voir le plan
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article