Pour voir les dauphins, il faut etre patient...

Publié le par liam75005

Lovina n'est pas un village à proprement parler mais un regroupement de plusieurs communes pour former cet endroit plus à même d'attirer les touristes et visiteurs. On sent bien tout de même que le développement touristique massif qu'on peut voir au sud de l'île n'a pas encore traversé les montagnes. Je me sens 10 ans en arrière par rapport à tous ces resorts et quelque part cela me donne l'impression d'un Bali plus authentique, à l'état brut.
L'attraction locale, à laquelle personne ne peut échapper, ce sont les dauphins qui viennent au lever du soleil se nourrir près des côtes. Les pêcheurs locaux l'ont bien compris et arrondissent leur fins de mois en emmenant les touristes voir le spectacle de la nature. Le plus étrange, c'est que malgré la horde rutilante de bateaux à moteur, les dauphins sont là. Il se font certes attendre (départ à 6h du matin, lever du soleil fantastique puis une interminable attente/chasse au dauphin) et j'ai failli croire à l'énorme piège à touriste. Mais sur les coups de 8h, les bateaux se massent tous au même endroit et notre capitaine rejoint les autres : cela valait le coup d'attendre : à l'état de nature, les dauphins jouent, sautent hors de l'eau en bande impressionnante. Plus d'une centaine de bêtes probablement en tout.
Sur les deux indonésiens soi-disant "touristes" (j'aurai  tout de même du mal à croire qu'ils ne s'étaient pas glissés là pour servir d'alibi au retour) dans le même bateau que moi l'un d'eux est subitement pris du mal de mer quelques dizaines de minutes après que les dauphins soit apparus. Cela sera le prétexte pour rentrer au port. Mais tout de même aucun regret, le spectacle naturel a bien rattrapé l'interminable attente.
Après cette ruade matinale, la bourgade replonge dans la torpeur...

Voir le plan
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article