La course vers l'Ile aux Chiens

Publié le par liam75005

Après la frénésie de shopping viendra "la" prise de tête de ce week end à Londres ! Les transports !!!!! Quand je pars pour un voyage un peu urbain je préfère me fier aux transports en commun plutot que de louer une voiture, surtout sur de très courtes durées. J'ai eu tort !!!!!
Ma dernière perception des transports londoniens était plutot bonne, mais là je pense que je vais devoir descendre Londres dans la blacklist des pires villes où se déplacer. On peut trouver des excuses, dire "oui mais c'est les vacances, c'est le week end", mais là vraiment c'était pas possible. Du samedi matin au dimanche soir cela a été le calvaire et je ne saurais que recommander aux visiteurs occasionnels de bien vérifier sur le site du metro londonien l'état du trafic et les interruptions prévues AVANT de partir car on peut très vite se retrouver coincé.
Etude de cas très simple : considèrons un hotel situé par exemple sur l'Ile aux Chiens, dans la nouvelle zone des docks portuaires de Londres, récemment réhabilitée, hotel qui connait en temps normal une clientèle business mais qui pendant les periodes creuses et les week ends propose de bons prix. Imaginez que vous souhaitiez rejoindre le dit hotel un samedi en fin d'après midi après une longue journée de shopping (oui je trouve toujours les séances shopping trop longues). Vous vous rendez compte après un chouette trajet en bus à étage que la ligne de métro que vous voulez prendre est fermée !!!! Et que toutes les autres lignes ou accès sont également clos ! Techniquement il n'y avait pas moyen de rejoindre l'Ile aux Chiens par métro en tout cas pas ce soir là.
S'en est suivie une espèce de recherche semi aléatoire d'un pont (il n'y en a pas à ce niveau là sur la Tamise) ou d'un arrêt de ferry (qui a été une meilleure option). C'est assez amusant car cela ressemble à une course d'orientation : on voit au loin les tours du quartier où on veut aller et on voit même l'hôtel mais on ne sait pas trop comment y aller. L'amusement a été de courte durée : arrivé au quai de ferry, il était déjà très tard et je m'imaginais apres tous ces detours me poser à l'hotel, manger et dormir (des caches étaient prévues à proximité de l'hotel le soir mais voyant l'heure je me suis résigné). Un ferry toute les demi-heure... ok soit. Petit détail cependant : c'est sur ce ferry en direction de la city que tous les samedi soir les banlieusards londoniens embarquent pour aller faire la fete en ville. Et la cela change pas mal la donne. Je ne me souviens plus après coup combien de ferry sont passés avant de pouvoir avoir de la place : 2, 3 ou 4 ? Je me souviens uniquement de la frustration de voir le ferry s'approcher, ralentir, de voir le capitaine faire de grands signes en criant "Desolé on est pleins !" et s'éloigner. J'ai vraiment sérieusement pensé traverser à la nage, voyant l'hotel juste en face. Et finalement, de la place ! Heureusement que cette compagnie de ferry a le monopole car au niveau service c'était vraiment zéro.
Il est vraiment très tard en arrivant à l'hotel et je reste stupéfait par l'incapacité des transports londoniens : c'est pire qu'à Bangkok ou à Phnom Penh !


Voir le plan

Publié dans Secrets of the UK

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article