La medina de Casablanca

Publié le par liam75005

 

casa13

Ce matin, c'est armé de mon GPS que je me mets en route. En effet, une cache se trouve en plein centre de la ville, et va m'entraîner sur un jeu de piste fort intéressant... qui commencera par un passage à travers la Médina pour rejoindre la mosquée Hassan II, l'un des monuments caractéristiques de la ville. Eh bien je dois dire heureusement que j'avais le GPS ! La médina, la vieille ville, comme dans beaucoup de cités marocaines, est entourée d'une muraille de quelques mètres de haut. Derrière, c'est un labyrinthe de ruelles et quand je dis labyrinthe, je pèse mes mots. Des impasses, des ruelles, des passages étroits et en trompe l'oeil...

Il n'y a aucune voiture ici ce sont des rues "piétonnes" mais qui n'ont rien à voir avec les rues du centre plus récent. Ici on sent la vieille pierre, les batiments anciens et pour certains hors d'état. Comme dans tout le reste de Casablanca, quelques touristes, mais ils sont rares. Ce sont les locaux qui pour la plupart s'arrêtent dans les échoppes vendant ceinture, t-shirts, sac à mains... Près de la porte Nord de la Médina, on trouve un peu plus d'alimentaire, avec les animaux vivants en cage, prêts à être découpés. En sortant de la médina, je traverse les quelques blocs qui amène jusqu'à la mosquée Hassan II et le contraste avec l'opulence de la Corniche me choque : dans ces quelques rues, le niveau de vie est très bas, de nombreuses habitations sont délabrées, les habitants sont plus pauvres et les salaires doivent y être bien plus bas. Si la Corniche c'est le Maroc Occidentalisé, ici on a plus l'impression d'être dans ce que pouvait être la ville avant le boom économique. Ce qui est choquant, c'est qu'on ne se situe qu'à quelques km des boulevards flambants neufs...



Voir le plan

 

casa14

Publié dans Dar Al Baïda

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article